PAM - Communautés culturelles : Manuel de soutien référentiel aux intervenants

CHERCHEUR(E) PRINCIPAL(E) :

Louise Buzit-Beaulieu, coordonnatrice du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées de communautés culturelles.

ÉQUIPE DE CHERCHEURS :

Ce projet comprend une grande équipe, soit le comité d’implantation stratégique. Pour le soutenir, trois comités de travail furent formés: 1) Comité de travail sur la sensibilisation; 2) Comité de travail sur la formation et 3) Comité de soutien aux organismes communautaires. N’est ici décrit qu’un seul des deux comités de travail dans lequel la Chaire est engagée.

Membres du sous-comité de travail sur le développement de la démarche formation :

  • Louise Buzit-Beaulieu, Coordonnatrice provinciale pour contrer la maltraitance envers les aînés des communautés culturelles;
  • Pascual Delgado, Agent de développement, Alliance des communautés culturelles pour l’Égalité dans la santé et les services sociaux (ACCÉSSS), président du comité d’implantation stratégique pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées des communautés culturelles;
  • Nicole Huneault, Directrice PPALV, CSSS de la Montagne;
  • Sarita Israël, Coordonnatrice du service de pointe, Centre québécois de consultation sur l’abus envers les aînés, CIUSSS du Centre de l’Ouest-de-l’île de Montréal- Centre affilié universitaire;
  • Shirley Sarna, Coordonnatrice, éducation-coopération, Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ);
  • Maryse Soulières, Agente de recherche, Ligne Aide-Abus-Aîné;
  • Arzemina Spahic-Blazevic, Travailleuse sociale au CIUSSS de l’Estrie – CHUS et professionnelle de recherche pour Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées de l’Université de Sherbrooke;
  • Adina Ungureanu, Agente de développement et liaison, Alliance des communautés culturelles pour l’Égalité dans la santé et les services sociaux (ACCÉSSS).
  • Spyridoula Xenocstas, Directrice, Centre de recherche et de formation, CSSS de la Montagne-Centre affilié universitaire;

 

Autres collaborateurs :

  • Marie Beaulieu, Titulaire, Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées de l’Université de Sherbrooke;
  • Johannie Bergeron-Patenaude, Travailleuse sociale au CIUSSS de l’Estrie – CHUS et professionnelle de recherche pour la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées de l’Université de Sherbrooke;
  • Carole Deschamps, Conseillère en partenariat, Sud de Montréal, Ministère de l’Immigration et des communautés culturelles;
  • Dominique Gaucher, Ministère de l’Immigration et des communautés culturelles.

 

Soutien administratif :

  • Gaëlle Beauchot, agente administrative, Agence de la santé de Montréal (ASSSM)

PERSONNEL DE LA CHAIRE :

  • Adriana Maria Herrera étudiante de la Chaire à la maîtrise en service social de l’Université de Sherbrooke;
  • Johannie Bergeron Patenaude, Travailleuse sociale au CIUSSS de l’Estrie – CHUS membre active dans la pratique au sein de la Chaire;
  • Arzemina Spahic Blazevic, Travailleuse sociale au CIUSSS de l’Estrie – CHUS membre active dans la pratique au sein de la Chaire.

ORGANISME SUBVENTIONNAIRE ET MONTANT DE LA SUBVENTION :

Pro bono à même les fonds de la Chaire

DATES DE RÉALISATION :

janvier 2013 à date indéterminée.

LIENS AVEC LES OBJECTIFS DE LA CHAIRE :

Objectif 1 : Développer des connaissances théoriques, empiriques et pratiques (praxéologiques), en s’attardant notamment à documenter les diverses formes de maltraitance et leur définition; l’ampleur du phénomène; les facteurs de vulnérabilité et de risque associés; les contextes et les milieux au sein desquels la maltraitance se produit; le profil des auteurs de la maltraitance et des personnes aînées maltraitées; les conséquences; les problématiques associées à la maltraitance, dont l’âgisme, le suicide, l’autonégligence et l’intimidation; les mécanismes de dénonciation; les pratiques de prévention, de repérage et d’intervention de divers acteurs; l’intersectorialité et l’engagement bénévole des personnes aînées.

RÔLE JOUÉ PAR LA CHAIRE :

  • Marie Beaulieu est membre du comité d’orientation stratégique.
  • Adriana Maria Herrera représente la Chaire sur le comité de travail sur la sensibilisation.
  • Arzemina Spahic-Blazevic a représenté la Chaire sur 2 de ces comités, soit le comité de travail sur la sensibilisation et le comité de travail sur la formation.
  • Contribution spécifique de la Chaire au développement du manuel référentiel par la production de trois fiches (bientraitance, ressources, partenaires).

PROBLÉMATIQUE :

Dans le cadre du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015, le comité de travail sur la formation du Plan d’action pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées des communautés culturelles prévoyait une démarche de formation en lien avec la problématique de la maltraitance envers les personnes aînées des communautés culturelles. En effet, même si les recherches démontrent que cette clientèle spécifique est touchée par la maltraitance de la même façon que les aînés québécois d’origine, certains facteurs augmentent leur niveau de vulnérabilité face à diverses formes de maltraitance. De plus, il apparaît essentiel d’outiller les intervenants afin qu’ils soient en mesure d’intervenir plus efficacement face à cette clientèle.

BUT OU QUESTION DE RECHERCHE :

Produire une trousse de matériel de sensibilisation, formation et intervention dans les situations de maltraitance envers les personnes aînées issues de communautés culturelles du Québec qui sera accessible par le biais de l’intranet du MSSS.

OBJECTIFS :

Ce manuel référentiel offre de l’information pertinente sur les concepts et approches en matière de maltraitance de même que sur les dimensions interculturelles, des notions importantes relatives aux aspects légaux de la maltraitance, une liste de formations offertes par les divers partenaires, la liste des ressources provinciales œuvrant en matière de maltraitance en contexte ethnoculturel et finalement, des études de cas afin d’appliquer ces concepts par le biais de situations réelles vécues.

MÉTHODOLOGIE :

  • Analyse de diverses données de recensement;
  • Recherche documentaire sur les sujets d’intérêts;
  • Rédaction de fiches pour le manuel référentiel qui font la synthèse des informations recensées;
  • Nombreuses consultations.

AVANCEMENT DES TRAVAUX :

Marie Beaulieu, titulaire de la Chaire, a participé au comité d’orientation, alors qu’Arzemina Spahic-Blazevic a été active dans 2 sous-comités de travail (formation, sensibilisation) en 2012-2013. Adriana Maria Herrera, étudiante à la Chaire, est impliquée dans le comité de travail sur la sensibilisation pour tout l’automne 2015 dans le cadre de ses activités pour son stage de maîtrise en service social auprès de la communauté hispanophone de Sherbrooke.

La Chaire a contribué au développement de quelques questions factuelles sur la maltraitance et la bientraitance envers les personnes aînées pour le manuel référentiel du comité de travail sur la formation à la sensibilité culturelle. La Chaire a aussi participé aux volets Bientraitance, Ressources et Partenaires du manuel référentiel. En juin 2015, la Chaire a effectué une révision en profondeur de l’ensemble du document lorsqu’il a été entièrement constitué. Suite aux commentaires reçus de la part des personnes impliquées dans la révision du document, Louise Buzit-Beaulieu a opté pour modifier le nom de ce dernier (anciennement : Boîte à outils électronique sur la lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées de communautés culturelles) pour le nom actuel PAM - Communautés culturelles : Manuel de soutien référentiel aux intervenants, afin qu’il corresponde mieux à la teneur de son contenu. Finalement, la Chaire apportera également son soutien à la révision des références et des notes de bas de page au cours de l’automne 2015 avant qu’il ne soit publié.

COMMUNICATIONS :

S.o.

ÉCRITS :

S.o.

 

 

Dernière modification le mardi, 09 février 2016 12:06

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 LogoQc sansfond

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45621

Formulaire de contact